Partager

Dématérialiser l’acceptation des paiements sans contact

19 - 04 - 2021

Usages et Marché Par Houssem Assadi

softpos_mpos_dejamobile

Dématérialiser l’acceptation des paiements sans contact : un ingrédient essentiel du renouvellement de l’expérience d’achat en magasin

La technologie dite « SoftPos » (pour « Software POS », soit «  TPE logiciel ») a le vent en poupe depuis 2020 et fait l’objet de nombreuses initiatives et pilotes à travers le monde. Cette technologie est soutenue par l’industrie de la carte via l’organisme PCI, qui a édité une spécification dédiée, et les grands réseaux de paiement tels que Visa et Mastercard.

La promesse de cette nouvelle technologie a été formulée ainsi dès son apparition : il sera désormais possible de transformer n’importe quel Smartphone Android, muni de la technologie NFC, en un terminal d’acceptation des paiements sans contact. Il s’agit là d’une formidable opportunité pour équiper les dizaines de millions de petits marchands à travers le monde qui manquent aujourd’hui de solutions d’acceptation simples d’usage et accessibles financièrement. Cette thématique d’équipement des petits marchands a par exemple été mise en avant par Mastercard dès avril 2020.

Dejamobile est engagé avec les premiers clients acquéreurs ayant adopté sa solution ReadyToTap Payment for Merchants, certifiée par Visa et Mastercard. Nous pouvons par exemple citer, un pilote lancé par le Crédit Agricole qui vise à tester ce type de dispositif auprès de marchands indépendants, dans une logique BYOD (« Bring Your Own Device ») : le commerçant a la possibilité de télécharger  une application sur son propre Smartphone et de commencer immédiatement à accepter des paiements sans contact.

Toutefois, la technologie « SoftPos » ne se cantonnera pas au segment des petits marchands et au cas d’usage BYOD. En effet, cette technologie apporte des propriétés inédites, à savoir une ubiquité et une extrême flexibilité de la fonction d’acceptation des paiements sans contact. Avant l’apparition de cette technologie, l’acceptation des paiements sans contact (ou par carte en général) était contrainte par l’usage d’un terminal dédié – le TPE – qui devait être matériellement intégré au sein d’un environnement de caisse. A présent, avec la technologie « SoftPos », la fonction d’acceptation des paiements sans contact pourra se déployer sans contrainte matérielle partout dans les magasins physiques, de la ligne de caisse traditionnelle, jusqu’à la tablette professionnelle entre les mains des vendeurs, en passant par les automates de « Self Check-out »).

Cette nouvelle technologie rend possible de nouveaux cas d’usage en magasin en parfaite cohérence avec les tendances observées ces dernières années dans le secteur de la distribution et du commerce :

    • Emergence de nouveaux formats et de nouveaux canaux :
      • Davantage de formats de proximité (vs. le format « Hyper ») et de nouveaux formats pour les plus grandes surfaces, avec une tendance à la disparition de la « ligne de caisse » et à la création d’univers (rayons) autonomes au sein de ces surfaces.
      • Développement du Drive et des pratiques de type Click&Collect plus généralement.
    • Emergence des « magasins connectés » et automatisation de l’encaissement (« Self Check-out ») afin de rendre le parcours d’encaissement plus fluide et plus rapide. D’après une étude menée par le cabinet 451 Research pour Adyen[1], « 7 consommateurs sur 10 ont choisi de quitter un magasin et d’abandonner leurs achats pour éviter de faire la queue, ce qui équivaut à un manque à gagner annuel de 370 milliards de dollars ».
    • Pour certains types d’enseignes (luxe, électronique grand public…), une valorisation de l’accompagnement par un conseiller / vendeur en rayon afin d’aider le consommateur dans ses choix et maximiser le taux de transformation pour l’enseigne.

Il existe un facteur commun de ces évolutions et de ces cas d’usage, à savoir la mise en place d’une expérience de paiement fluide et toujours aussi sécurisée pour tous les consommateurs et commerçants. D’après l’étude menée par le cabinet 451 Research pour Adyen citée ci-dessus, « au cours des six derniers mois, un consommateur sur deux n’a pas été en mesure d’utiliser son moyen de paiement préféré en magasin, ce qui l’a contraint à abandonner son achat ». Ceci illustre l’importance que représente l’introduction des moyens de paiement préférés par les consommateurs, et le sans contact en fait partie aujourd’hui, dans tous les commerces physiques et dans tous les parcours d’achats au sein de ces commerces.

Dans ce contexte, la dématérialisation de la fonction d’acceptation des paiements sans contact, grâce à la technologie « SoftPos », représente une réponse particulièrement adaptée. Sous sa forme purement logicielle, cette fonction peut être déployée dans de multiples terminaux, avec des facteurs de forme aussi variés qu’un Smartphone, une tablette, un terminal portatif professionnel ou une caisse automatique.

Pour approfondir ces différentes thématiques, nous invitons le lecteur à consulter le livre blanc sur les enjeux de la technologie dite SoftPOS publié par Dejamobile en décembre 2020.

 

[1] « Le commerce unifié : une opportunité mondiale de 3,3 mille milliards de dollars pour le secteur du retail » ; 451 Research et Adyen ; étude menée au T1 2019 auprès de 5 950 de consommateurs âgés de 18 ans et plus et 2 554 retailers, dans 12 pays (Amérique, Europe, Asie-Pacifique).

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser